Prix lycéen du livre de philosophie

Open Book
Keyboard
MacBook
Crocus
Blueberries
Light Bulb
Reed
Francis Wolff, Il n’y a pas d’amour parfait.
Stacks Image 163






Crédit: Thierry Longefait
Stacks Image 788
Le message de Francis Wolff aux lecteurs du Prix lycéen de la philosophie:

« Qu’est-ce que l’amour ? » se demandaient déjà les convives du Banquet de Platon. Depuis, tout a changé ou presque. Mais la question demeure. Et toutes les définitions ordinairement proposées de l’amour semblent échouer. Est-ce une émotion ? Un sentiment ? Un souci ? Des joies, des actions ?
L’amour a inspiré les chants les plus déchirants ou les plus exaltés, des romans, des films, les meilleurs et les pires, des comédies irrésistibles, des tragédies bouleversantes. Il est le moteur de nos vies et le fil de mille histoires, toutes singulières. A quoi bon philosopher là dessus, demanderez-vous ? C’est vrai : la vie vaut mieux que le concept. Pourtant, parfois, le concept peut éclairer des vies. Parce que ce livre, je l’ai écrit en pensant à mes premières amours et, à travers elles, à tous celles et à tous ceux qui, égaré(e)s dans la confusion de leurs sentiments, se tourmentent : « Ce que j’éprouve, pour lui, pour elle, est-ce de l’amour ? Est-ce de la passion ? N’est-ce pas plutôt du désir ? Est-ce plus que de l’amitié ? » Et chacun s’inquiète : « M’aime-t-elle, m’aime-t-il, comme je l’aime ? ». Non, on n’aime pas pareillement. Personne. Jamais. C’est pour chacun toujours une autre histoire.

Stacks Image 213
Qui est Francis Wolff ?

Francis Wolff est actuellement professeur émérite de philosophie à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm, à Paris. Il y organise et dirige le séminaire « les lundis de la philosophie ».
Il a enseigné la philosophie comme professeur agrégé du second degré et en classes préparatoires (lycée La Bruyère à Versailles). Il a tenu la chaire de philosophie ancienne à l’Universidade de São Paulo (Brésil) et à l’université de Paris-X Nanterre. À l’École normale supérieure, il a été maître de conférences, Directeur adjoint, et Professeur d’université au département de philosophie qu’il a dirigé pendant trois ans.
Ses recherches et publications se partagent entre histoire de la philosophie ancienne (
Penser avec les Anciens. Un trésor de toujours, Hachette Pluriel, 2016) et travaux philosophiques personnels – lesquels s’orientent en trois directions principales qui se recoupent : un axe logico-métaphysique (Dire le monde, PUF, 2004 ; Pourquoi y a-t-il quelque chose plutôt que rien ?, PUF, 2013) ; un axe esthétique (Philosophie de la musique, Fayard 2015), et un axe anthropologique (Notre humanité, d’Aristote aux neurosciences, Fayard, 2010; Il n’y a pas d’amour parfait, Fayard, 2016).

Trois émissions de radio à propos de son livre Il n’y a pas d’amour parfait.
Il n’y a pas d’amour parfait, présenté en deux minutes par Géraldine Mosna-Savoye dans Deux minutes papillon:
Francis Wolff, invité de Laure Adler dans L’heure bleue:
Une conversation sur l’amour, dialogue avec Paul Audi et Alain Finkielkraut dans l’émission Répliques le 16 novembre 2016: